Jardin d’Enfants

parc_enfants

L’idée du Jardin d’enfants fait son chemin. L’intérêt public s’éveille enfin, en faveur de cette prééducation nouvelle. Le terme même est un peu mystérieux et donne lieu à une équivoque. Beaucoup de personnes en ignorent la signification symbolique. On croit trop souvent encore qu’un Jardin d’enfants est un Jardin où les enfants bêchent, ratissent, sèment, plantent, jouent et s’amusent ! Or, c’est l’enfant qui est la plante et non le jardinier.

Alfiéri se servait de la métaphore empruntée, sans doute, à Jean-Jacques Rousseau la « pianta nomo » rappelle « l’arbrisseau naissant » de la première page de l’Emule où l’auteur s’adressant à la mère, lui dit: Cultive, arrose la jeune plante avant qu’elle meure, ses fruits feront un jour tes délices ! Sans faire l’histoire du Jardin d’enfants, qu’il me soit permis de citer ce qu’un des plus grands penseurs, des plus ardents patriotes, Michelet, après une visite au Jardin d’enfants de Genève, disait de Frœbel: II a trouvé la solution du problème de l’éducation.

Quelle est donc cette merveille éducative ? La formule en est brève et simple. C’est l’éducation de l’enfant de trois à six ans par le jeu. L’application de ce principe est variée à l’infini. Venez avec moi visiter les Jardins d’enfants de Paris, ils diffèrent selon le milieu, le recrutement des enfants, le caractère de la Jardinière ils se ressemblent quant à l’inspiration. Partout, il s’agit de l’épanouissement physique, moral et intellectuel de l’enfant de trois à six-ans. Il s’agit de créer un milieu favorable à cet épanouissement; il s’agit de répondre à la curiosité de l’enfant, à l’âge divin du « pourquoi », il s’agit de l’aider à faire la découverte du monde extérieur, de ses formes, de ses couleurs de l’aider à prendre contact avec les objets, avec les êtres vivants, plantes et bêtes, de guider sa pensée naissante et d’orienter sa conscience psychologique et son cœur.

Venez avec moi au Jardin d’enfants du lycée Jules-Ferry, venez voir ce mobilier, ce matériel. Assistez avec moi à ces exercices variés et joyeux. Voici le vestiaire où les enfants s’entr’aident pour se dévêtir à l’arrivée et se vêtir au départ, voici deux vastes salles de plain-pied avec le jardin, lumineuses, tout en vitres, ornées de papier clair, de frises fleuries elles sont meublées de chaises et de tables volantes, à la taille des petits. Elles sont ornées de fleurs que les enfants soignent eux-mêmes, de dessins d’aquarelles, de menus objets faits par eux. Ici, le piano qui accompagne les chansons et les rondes, les marches et la gymnastique rythmique, là une cage avec l’écureuil, le divertissant ami auquel, à tour de rôle, les camarades renouvellent la litière et la nourriture. Voici les tableaux noirs où la maîtresse illustre à la craie de couleur les histoires qu’elle raconte. Voici la cuisine où l’on fait des gâteaux pour fêter les quatre ans du plus jeune de la bande. Décrire le local et le mobilier, c’est chose facile, mais ni la plume, ni l’instantané ne peuvent rendre l’atmosphère de paix, de liberté, d’activité joyeuse de tous ces petits.

C’est déjà quelque chose que d’y avoir tâché. Encore une fois, venez voir par vous-même ce qu’une illustre visiteuse appelait, tout récemment, la « religion de la vie ». Vous ne regretterez pas votre peine pour peu que vous veniez à nous d’un esprit compréhensif, ouvert aux innovations généreuses nous compterons alors un ami de plus pour une oeuvre qui commence à gagner sa place au soleil.

Adèle Fanta. Présidente fondatrice de l’Union française des Jardins d’Enfants.

P. Lafitte, Paris, 1921.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s