Histoire du loup-garou qui voulait brûler sa femme

loups

Il était une fois une fille qui allait se marier avec un homme très riche. Le frère de la jeune fille était un garçon laid au possible, louchant, galeux, les jambes tortes, avec une grande bosse dans le dos, mais un drôle malin, je dirai même rusé.

Pendant que les fiancés se rendaient à l’église, il tira sa soeur par la robe et lui dit:

Ma soeur, ne l’épouse pas, c’est un sorcier.

La fille en colère lui répondit:

Galeux ! laisse ma robe.

Ils sont allés se marier. Le garçon suivit sa soeur chez son mari, mais on ne voulut pas lui donner une chambre dans la maison, de peur de la gale, et on l’envoya coucher dans la cuisine.

Quelque temps se passa. Un soir, comme son mari se déshabillait, la jeune femme s’aperçoit qu’il avait une longue, longue queue couverte de poils comme un macaque malgache. Elle lui demande ce que c’est; le mari répond:

Ce n’est rien, c’est ma marraine qui m’a donné ça.

La femme eut peur. Au soir, quand chacun dormait au lit, le mari se lève, ouvre la porte doucement et sort dans la cour.

Le lendemain, de bon matin, elle va trouver son frère à la cuisine et celui-ci lui dit:

Ton mari est sorcier; toute la nuit, il fait le diable avec ses amis. Ce soir, si tu veux, je t’attacherai un long fil au bout de ton pied; à l’heure où ils vont faire leur métier de sorcier, je tirerai le fil et tu les découvriras.

Quand la pendule sonna minuit, la femme sentit le fil qui tirait son doigt de pied. Elle se lève et regarde par la serrure. Au milieu de la cour, il y avait grand feu. Elle voit son mari et ses camarades, huit loups assis autour du feu. Alors, un loup tire un charbon du feu et le met de côté; un autre y ajoute un charbon et tous les autres de même. Quand tous les charbons furent en tas, un loup dit au mari:

Faut brûler ta femme !

Le second dit:

Il faut brûler ta femme !

Tous les loups crièrent:

Il faut brûler ta femme ! 

La malheureuse derrière la porte faillit s’évanouir, tant elle avait peur. Son mari leur répondit:

Attendez, dans trois jours ! 

Le lendemain, de bon matin, quand le coq chante, la femme va à la cuisine, elle raconte à son frère ce qu’elle a vu et pleurant lui dit:

Frère, mon bon petit frère, sauve-moi la vie.

Son frère dit:

Écoute ! retourne chez toi et dis à ton mari que papa et maman donnent un grand bal demain soir et que nous devons y aller et lui aussi avec tous ses amis.

Le loup très content dit à sa femme de partir devant avec son frère, et que lui et ses camarades viendraient le soleil couché !Quand ils arrivèrent chez la maman, la pauvre femme pleurant, raconte à son papa et à sa maman ce qu’était son mari. Le père la console et lui dit:

Laisse les venir, je vais trouver un moyen pour les arranger.

Le loup arrive avec ses amis. Le bal commence, tout le monde danse jusqu’à être las. Au moment de se coucher, la femme du loup lui dit:

Je vais coucher dans le lit de ma petite soeur, papa a fait préparer un pavillon pour vous et vos amis, on a mis des moustiquaires dans les lits pour garer des moustiques et de l’huile de pétrole pour préserver des punaises; allez dormir; demain matin, j’irai vous apporter du café.

Tous les loups allèrent dormir. Le sommeil colla leurs yeux. Tout le pavillon était frotté d’huile de pétrole; au pied des lits était de la poudre. Une fois les loups dedans, on cloua la porte et la fenêtre en dehors, et le feu fut mis dans le faitage. Tout d’un coup, on entendit : Boum, badaboum !  Le loup saute en l’air avec ses camarades. La femme cria:

Jamais je ne me suis amusée comme cela, quand je tirais des paquets de pétards !

Traduction: Loys Brueyre

Publicités

2 réflexions sur “Histoire du loup-garou qui voulait brûler sa femme

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s